Au-delà de la formation médicale, GK favorise la promotion par la formation professionnelle et a ouvert un centre de formation dédié, le GVTTI.

Campus-formation professionnelle

La formation professionnelle du GVTTI

GVTTI (Gonoshasthaya Vocational Technical Training Institute) est le pôle de Formation Professionnelle de GK agréé par l’Etat en 2014. Au delà de la formation scolaire de base qui est maintenant largement prise en charge par le Gouvernement, GK développe la formation professionnelle dans son centre de Savar pour offrir aux plus démunis un accès au travail et une voie de promotion économique et sociale.
Les spécialités proposées sont actuellement au nombre de 7 (couture, mécanique et conduite automobile, informatique, graphisme, électricité, soudure) et donnent accès à un diplôme reconnu par l’Etat.
Dans le futur, GK aimerait étendre cette offre de formation dans les sites où il est présent et dispose déjà de locaux pour ses activités de santé.

Cours de conduite

formation de conduite pour les femmes

École de conduite des femmes

Depuis de nombreuses années, GK propose cette formation sur 2 sites (Savar et Dechuapalong) mais a spécialisé son second site sur la formation des femmes avec les moyens d’accueil adéquat.
Cette formation consiste à mener des jeunes femmes de milieu simple au permis de conduire officiel du Gouvernement via une formation complète de 6 mois comprenant une partie culture générale (acquisition/révision des bases, histoire du pays …), une partie technique (mécanique, code de la route …) et une sensibilisation à la sécurité et aux bons comportements sur les routes.
GK promeut aussi ces derniers thèmes auprès des autorités en organisant ou participant à des conférences sur la sécurité routière dans un pays où la circulation est dense et peu aisée.
Le taux de réussite de ces femmes au permis de conduire avoisine les 85% et l’accès au travail est actuellement favorisé par la présence d’ONG Internationales du fait de l’activité générée par les camps Rohinghyas.

Compétition sportive féminine à l'université

Université de GK

En 1998, l’université Gono Bishwabidyalay a été fondée grâce à des soutiens locaux et internationaux permettant ainsi la formation de médecins généralistes et spécialistes.

Pour assurer ses services de santé, GK a besoin de personnels qualifiés et s’efforce de convaincre le plus possible d’étudiants d’exercer en milieu rural. En outre, les boursiers s’engagent à travailler deux ans pour l’ONG.

L’université est maintenant autonome financièrement.